« Le magasin de proximité est notre raison d’être »

Manu_Suffeleers_Raf_Lambrechts1

Raf Lambrechts, administrateur délégué chez Huyghebaert (à droite), et le directeur commercial, Many Suffeleers (avec lunettes).

Lambrechts met au point ses formules de magasin et intègre les anciens clients Huyghebaert à l’organisation. Grâce à une nouvelle plate-forme du frais, les magasins de proximité sont en mesure d’offrir à leurs clients des solutions adaptées en matière de repas. Pour les entrepreneurs indépendants, les marges saines sont une priorité.

« Le marché évolue beaucoup, mais nous savons où nous nous situons. Nous avons une vision claire de la proximité. Nous sommes le seul acteur dont le corebusiness est réellement le magasin de proximité, ce n’est pas quelque chose que nous prenons à la légère. » Après une année 2014 pour le moins exaltante, marquée par des temps forts comme l’instauration d’une plateforme du frais, l’organisation d’un congrès axé sur les différentes formules et la reprise du fonds de commerce d’Huyghebaert, l’administrateur délégué, Raf Lambrechts, et le directeur commercial, Many Suffeleers se disent satisfaits. Et pour cette année, de nombreux projets figurent également à l’agenda: Lire la suite

Dieter Struye (AFV): « Renforcer la confiance et le respect mutuels »

Dieter Struye_AFV_Danone5Les directeurs des ventes sont quotidiennement exposés au champ de tension découlant de la nécessité de négocier avec la distribution, mais aussi de collaborer avec elle pour développer les activités. l’Association de Fabricants / Fabrikanten Vereniging (AFV), une association de directeurs des ventes, veut à la fois servir de plate-forme de concertation et de source d’inspiration.

« Malgré sa longue histoire, l’AFV a toujours mené ses activités à l’abri des regards du monde extérieur », observe le président Dieter Struye, qui porte aussi la casquette de directeur des ventes de Danone. « Même si nous n’avons jamais eu un grand besoin de visibilité, nous souhaitons aujourd’hui nous ouvrir davantage vers l’extérieur, non pour prendre position, mais pour faire Lire la suite

Bart Raeymaekers (Action): « L’intérêt des fabricants de marques augmente »

Bart Raeymaekers, general manager Action Belgique

Bart Raeymaekers, general manager Action Belgique

Une politique d’achat intelligente fait évidemment partie des points forts de l’enseigne Action, même si l’importance du déstockage décroît. Trouver des lots d’invendus suffisamment volumineux pour approvisionner plus de 500 magasins n’est en effet pas une mince affaire.

« Pas plus de 10% de l’assortiment proviennent aujourd’hui de déstockages. La majorité des produits sont spécialement fabriqués pour Action, » nous dit Bart Raeymaekers, general manager pour la Belgique, dans un entretien avec Retail Update Magazine. Les fabricants de marques sont eux aussi de plus en plus nombreux à vouloir collaborer avec Action, dont la croissance exponentielle ne leur a pas échappé. Chez Action, les marques A se retrouvent surtout Lire la suite

‘La crise’ constitue la nouvelle norme!

Cédric Ducrocq (Dia-Mart) - low-resLa Sales Management Association (SMA) Belgium a récemment invité l’expert du retail français Cédric Ducrocq du bureau de conseil stratégique Dia-Mart en tant qu’orateur à sa réunion mensuelle. Parole à l’auteur de l’ouvrage « Inventer le commerce de demain ».

« La distribution est aujourd’hui en proie à de profonds bouleversements. Dia-Mart s’est donné pour mission d’aider les professionnels du secteur à comprendre ces évolutions et à se préparer à l’étape suivante, » explique Cédric Ducrocq. « Bon nombre d’entreprises de la grande distribution sont gérées en réaction à la pression économique et pas dans l’optique de ‘donner envie’. Certes, les entreprises font actuellement face à une pression économique constante, mais ne serait-il pas temps d’arrêter de parler de ‘la crise’? » Lire la suite

Ivan Gallemaert (Continental Foods): « Nous devons réenchanter les courses »

Ivan Gallemaert (Continental Food) - 1Les directeurs des ventes FMCG sont souvent le visage de leur entreprise. C’est le cas d’Ivan Gallemaert, qui aide les fortes marques locales de Continental Foods à maintenir le cap contre vents et marées. Renouer avec la croissance en volume est selon lui le principal défi pour le secteur.

Lorsqu’une entreprise change de propriétaire, cela suscite souvent des inquiétudes, tant en interne parmi le personnel qu’en externe chez les clients et fournisseurs. La vente récente des activités européennes de Campbell Foods à CVC Capital Partners semble en tout cas s’être déroulée sans heurt. Le fait que le management soit resté en poste n’est certainement pas étranger à la réussite de l’opération. L’un des piliers de cette continuité s’est même vu attribuer un StoreCheck Food Retail Personality Award de la part du jury. C’est un Ivan Gallemaert agréablement surpris qui nous a reçus à Puurs, où se trouve Lire la suite

Tom Vermeiren (Carrefour Belgium): « Soumettez-moi des projets vraiment convaincants »

RU Carrefour Vermeiren 003Tom Vermeiren avait encore tout à apprendre quand il a rejoint le service des achats de Carrefour Belgium. Trois ans et demi plus tard, l’ancien modèle conflictuel a fait place à un nouvel état d’esprit: comment Carrefour et ses fournisseurs peuvent-ils concilier leurs intérêts respectifs, et ceux du consommateur? Une approche qui suppose des choix tranchés.

Les fabricants de marques nous avaient déjà donné à entendre qu’un vent nouveau soufflait au service des achats de Carrefour Belgium. Même si le distributeur n’en est pas encore à faire de cadeau, il se montrerait davantage disposé à aborder les choses autrement et à développer des relations commerciales fructueuses. De quoi piquer notre curiosité, surtout quand il devenait Lire la suite

Arnaud de Lauzières (Carrefour Belgium): « Un directeur de magasin doit être commerçant dans l’âme »

SC_CARREFOUR_BURCHT_008[2]

Arnaud de Lauzières (Carrefour): « La direction locale des magasins assume une plus grande responsabilité. Très logique, non? »

En l’espace de trois ans, Carrefour a transformé 44 hypermarchés dans notre pays. Bien au-delà des considérations relatives aux rayonnages ou à l’éclairage, ce vaste chantier a surtout eu un impact sur le plan humain, estime le directeur d’exploitation Arnaud de Lauzières. En responsabilisant davantage les magasins, le distributeur a gagné en agilité.

« Un long parcours a été accompli avant chaque transformation: des tables rondes avec le personnel et les clients, une analyse de la concurrence locale, et partant de là, l’élaboration d’une stratégie permettant à chaque magasin de mieux jouer de ses atouts, » explique Arnaud de Lauzières. « La direction locale des magasins assume une plus grande responsabilité dans le processus. Et c’est somme toute logique. Nous avons beau être une enseigne internationale, dans Lire la suite

Eric Godefroid (Actito): « Rapidité et faculté d’adaptation sont cruciales »

Eric Godefroid (Actito): "Les distributeurs doivent évoluer vers une relation 'one-to-one' avec leurs clients."

Eric Godefroid (Actito): « Les distributeurs doivent évoluer vers une relation ‘one-to-one’ avec leurs clients. »

Le concept classique de la segmentation clients est révolu. Fini de classer les clients dans des catégories bien définies. Ils présentent un comportement de plus en plus dissonant. Les shoppers sont parfois prêts à débourser 30 euros pour une bouteille de vin mais vont acheter le yaourt d’une marque discount. Les gens prennent un vol Ryanair pour séjourner dans un complexe hôtelier de luxe. Comment cela s’explique-t-il?

« Cela donne du fil à retordre aux distributeurs. Ils ont toujours eu une culture de masse et voilà qu’aujourd’hui, ils doivent évoluer vers une relation ‘one-to-one’ avec leurs clients, » confirme Eric Godefroid de l’entreprise de marketing Actito, jadis connue sous le nom de Citobi. « Le marketing devient plus complexe, plus analytique, plus technologique aussi et se numérise. Bien sûr le client continue d’occuper une position centrale mais les solutions classiques ne suffisent plus pour cartographier le comportement du client, voire Lire la suite

Acheteur, un métier aux multiples facettes

RT Toren Zaventem 066

De gauche à droite: Luc Desmedt (LD & Co), Lieve Huyghe (Makro), Alexis Wyngaerden (Carrefour), Patrick Verhoeven (Makro), Rudy Vreys (Carrefour), Raf Lambrechts (Lambrechts), Jean-Marc Vivier (Provera) et Tamer Dersan (Provera)

Cela n’a pas été facile, mais nous y sommes arrivés: StoreCheck a pour la première fois réuni les acheteurs de divers distributeurs alimentaires autour d’une même table le temps d’une discussion en profondeur sur leur métier et les défis auxquels ils font face en 2014. Et ô surprise: le métier d’acheteur est bien plus diversifié qu’on pourrait le croire!

Nos interlocuteurs: Tamer Dersan (acheteur boissons, Provera), Lieve Huyghe (product group manager dry food, Makro), Raf Lambrechts (administrateur délégué et directeur des achats, Lambrechts), Patrick Verhoeven (buyer food, Makro), Jean-Marc Vivier (acheteur charcuterie/traiteur, Provera), Rudy Vreys (category manager droguerie, Carrefour), Alexis Wyngaerden (category manager fromage, Carrefour) et Luc Desmedt (directeur de LD&Co et co-animateur des débats)

Lire la suite

Boucher Élite Luc De Laet: “Nos clients satisfaits sont nos meilleurs ambassadeurs”

delaet12L’été dernier, ils furent des milliers à goûter sa cuisine lors de Tomorrowland et dans un restaurant éphémère à Anvers. Et l’an prochain, c’est une seconde boucherie avec restaurant qui sera ouverte sur le site rénové de la brasserie De Koninck. En sa qualité de boucher Élite (une chaîne de boucheries fines), de cuisinier et de traiteur, Luc De Laet sort des sentiers battus et reste un artisan pur sang. Peut-il inspirer également les supermarchés?

Luc De Laet se situe à la limite entre boucherie et gastronomie. Outre la boucherie, la ‘cuisine à l’extérieur’ est également devenue une activité à part entière. Le traiteur a commencé à assurer l’intendance lors de fêtes, buffets, etc. “Il s’agit en définitive d’une croissance organique”, estime Luc. “Si vous fournissez de la qualité, les choses vont très vite. Nous n’avons pour notre part jamais prospecté activement. Les clients satisfaits amènent de nouveaux clients.” Le boucher n’a jamais renié ses origines. Il a toujours Lire la suite